Comment réaliser une bonne photo entre le souci de la technique et la critique de la retouche et demeurer dans le domaine artistique

L’art, pour beaucoup repose sur la maitrise de la technique et du savoir-faire. Plus particulièrement, dans la photographie, il s’agit de savoir jouer entre les formes et les lumières, la profondeur et la distance etc… C’est pour cela que la retouche reste encore critiquée car considéré comme de la triche par plusieurs photographes. Mais quand on y pense, la retouche aussi repose sur une grande maitrise de la technique mais demande également un immense savoir-faire. Ne pourrait-on juste pas dire que le plus important réside dans le fait que la photographie reflète une émotion, parle à celui qi regarde, le touche dans le plus profond de son âme.

 

Les techniques en photographie

 

La photographie à ses débuts reposait sur la maitrise de la lumière que ce soit dans la prise de vue ou dans le tirage. Etre photographe ne se limitait pas avoir un appareil photo et prendre autant de photos que possible et choisir celles que l’on trouve bonne. En effet, l’appareil photo reposait sur un mécanisme assez complexe que l’on doit aux frères Lumières, pionner de l’image. Le premier principe se basait sur les jeux de lumière : on pouvait essayer de capturer à un moment t une vue que l’on figeait sur le papier pour devenir l’image.

Pour réaliser une photo, dans ce cas-là, il fallait cerner son environnement et maitriser son sujet au moment de prendre la photographie. Bien avant le tirage, on pouvait déterminer la qualité d’une photo mais surtout on devait être sûr que l’on avait su capturer le moment dans les conditions adéquates. De plus, lors du développement de la dite photo, on devait faire appel à la maitrise de la chimie puisque cette fois-ci elle joue encore un rôle assez capital.

Même à l’air du numérique, prendre une photographie en mode « manuel » plutôt qu’en mode « automatique » qui faisait plus appel au savoir-faire et à la technique demande la maitrise de la technique. Tout comme pour le précédent, la perfection de l’image réside donc l’imperfection de la photo. Ces petits détails font l’âme même de la photo, le côté vivant, une non maitrise de l’environnement qui s’associe à une maitrise de la technique et qui capture et subjugue.

 

La retouche en photographie

 

 

En parlant de cette âme de la photo, c’est par cette imperfection qui devient perfection que les débats font rage. Plusieurs sont d’accord à dire que la retouche tue l’âme de la photographie car enlève le moment même de la prise de la photo. Et pourtant on pourrait aussi dire que la retouche peut raconter une nouvelle histoire. Certes, l’histoire n’est pas ce qu’elle est au début mais elle peut être plus imaginée, plus vraie que ne serait le réel de la photo. Quoi qu’il en soit, elle reste tout autant de l’art car par définition, elle touche autant les personnes qui l’apprécient que celle qui ne l’apprécient guère.